dimanche 20 juillet 2014

Guerre à Gaza : Israël se déchaîne et subit ses premières pertes militaires



Bulletin Al-Manar – 19 juillet 2014









Retranscription :

Les frappes israéliennes meurtrières ont continué à cibler les civils de la bande de Gaza de manière indiscriminée. Des frappes aériennes et des tirs d'obus sur différents lieux de la bande de Gaza ont causé de nouvelles victimes civiles durant ces dernières heures, dont de nombreux enfants.

L'une de ces frappes a ciblé deux civils de la famille Za'bout à Hay Zeitoun, au centre de Gaza, qui ont trouvé le martyre. Deux autres civils ont été tués par un tir d'obus israélien à Deïr Balah au centre de Gaza, et un jeune homme a été tué et neuf autres blessés dans une frappe qui a ciblé un groupe de civils à l'Est de Rafah, dans le Sud de la bande de Gaza.

Le ciblage d'enfants est devenu un spectacle qui se répète de manière quotidienne dans cette agression israélienne. Trois personnes dont deux enfants ont été tués durant une frappe sur Bayt Lahya au Nord de Gaza, et six membres de la famille Zwaydi, dont deux enfants, ont été tués durant une frappe sur une maison de Bayt Hanoun au Nord de Gaza.

Les Brigades Al-Qassam et les Brigades d'Al-Qods ont riposté aux agressions israéliennes par des tirs de roquettes sur Ashkelon, Ashdod, Dimona et leurs alentours dans le Néguev occidental. 

Et dans le sillage de ce que l'ennemi a appelé l'opération terrestre dans la bande de Gaza, les factions de la Résistance palestinienne sont parvenues à repousser les tentatives d'approches israéliennes prudentes dans les zones frontalières de Gaza, une prudence soulignée par le rétropédalage rapide quant aux objectifs de l'opération terrestre, initialement annoncés comme visant à mettre fin aux tirs de roquettes, et ensuite ramenés seulement à la question des tunnels à la frontière de Gaza.

Les Brigades Al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont annoncé que leurs combattants ont mené une attaque groupée contre un convoi ennemi à l'Est de Khan Younis, durant laquelle ils ont détruit un tank et du matériel de l'armée d'occupation.

Et malgré le secret imposé sur l'étendue de ses pertes depuis le déclenchement de l'opération terrestre, l’armée israélienne a reconnu qu’un de ses officiers a été tué et cinq soldats blessés durant une opération des Brigades Al-Qassam menée derrière les lignes israéliennes. Les Brigades Al-Qods ont diffusé une communication interne de l'ennemi confirmant des pertes israéliennes durant leur opération de destruction d'un tank à Beit Hanoun Vendredi : 

- Pouvez-vous me faire savoir ce qui est arrivé aux blessés ? J'ai entendu qu'il y avait un mort.
- Oui, il y a un tué à présent, et ces dernières minutes, on reçoit des nouvelles à propos de blessés et aussi de tués.



- Appellez des renforts pour qu'ils viennent au plus vite à l'endroit de l'incident..
 
Et du fait de la crainte des opérations d'infiltration réalisées par la Résistance, le Ministre de l'Intérieur sioniste a déclaré la fermeture des environs de la colonie d'Ashkol à cause des affrontements dans la région frontalière avec la bande de Gaza.


Contact : 7asan.saleh [at] gmail.com

1 commentaire: