dimanche 20 juillet 2014

« L'armée la plus morale du monde » - Massacres d'enfants par Israël




Bulletin Al-Manar – 18 juillet 2014





Retranscription :

Avant que les forces israéliennes ne décident de mettre un point final à leur enfance innocente sur les plages de Gaza, les enfants de la famille Bakr jouaient au football avec leurs amis. Mais il semble que les avions de reconnaissance israéliens n'aient fait aucune distinction entre ballon de foot et roquettes, et l'armée israélienne a décidé de tuer ces enfants, sous les caméras de plusieurs journalistes occidentaux.

Ce massacre est représentatif des nombreux autres massacres perpétrés contre des enfants et des femmes sans défense, spécialité de l'armée d'occupation.  Ce n'est pas le premier massacre perpétré sur la plage de Gaza : la plage Bayt Lehia au Nord de Gaza a été le théâtre d'un massacre similaire en 2006, lorsque la petite Palestinienne Houda Ghalia a perdu 7 membres de sa famille tués par un obus lancé par un navire de guerre israélien.

Et sept années auparavant, le petit Palestinien Muhammad al-Dura, âgé de 12 ans, avait été tué par les balles de l'occupant sioniste, alors qu'il se blottissait contre son père, tous deux s’abritant derrière un baril de ciment durant des affrontements entre l'armée ennemie et des Palestiniens durant la 2nde Intifada.

Menant des guerres sans principes, Israël n'a eu aucun scrupule, en 2002, à lâcher une bombe de plus d'une tonne d'explosifs sur la maison d'un quartier densément peuplé à Gaza, dans le but d'éliminer Salah Chehada, un cadre important de l'aile militaire du Hamas. En plus de Chehada et de son adjoint Zaher Nasser, cette opération a tué plus de 15 Palestiniens dans ce même bâtiment, la plupart étant des enfants, et a blessé environ 150 autres personnes.

Le ciblage des enfants à Gaza n'est pas différent de ce qui s'est passé dans le Sud-Liban durant les dernières décennies en fait d'agressions israéliennes. Citons le premier massacre de Qana et le massacre d'Al Mansoura durant l'opération « Raisins de la colère » en 1996, le second massacre de Qana durant la guerre de juillet 2006, les massacres de Srifa, de Marwaheen, et bien d'autres, témoins de la barbarie israélienne, les cibles étant toujours des enfants dont certains n'étaient âgés que de quelques semaines, des femmes et des vieillards, qui pensaient s'être réfugiés dans des endroits plus sûrs, fuyant les avions de l'ennemi israélien.


Contact : 7asan.saleh [at] gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire