vendredi 31 juillet 2015

France / Iran: Voluntary Servitude Woos Triumphant Resistance




After painstaking demonstrations of fealty to Washington and Tel Aviv, the French Foreign minister Laurent Fabius is trying a new experiment: creeping into Tehran, as he did this July 29th. Fate would have it that it was Haemophilia Week in Iran. Not being, contrary to France, under occupation or under the Guardianship of Big Brother (be it the government, the media or the people), no one in the Islamic Republic has forgotten the infected blood scandal of Mr Fabius (300 Iranian victims, 4000 French), nor his pro-Israeli servility during negotiations on the nuclear issue, nor his open support to terrorism in Syria against the worthy President Bashar al-Assad about whom he unprecedentedly ventured the opinion that he "does not deserve to be on Earth"... And the Iranian media and social networks abundantly spoke of him, indignant at the arrival of an avowed enemy.

mercredi 29 juillet 2015

Iran nuclear deal: the Islamic Republic sticks to its guns




Translated from French by Jenny Bright 

(See previous article: “The triumph of the Islamic Republic)

Attached is the translation of the speech of Sayed Khamenei following the nuclear deal.


On July 18th, 2015, in his first speech after Iran’s nuclear agreement signed four days ago, Sayed Ali Khamenei, the Supreme Leader of the Islamic Revolution, sent a resounding message to the West, especially the United States and Israel, debunking the propaganda that endeavours to transform Iran’s outstanding victory into a success for Western diplomacy. And to further underline the determination of the Islamic Republic and its fundamental hostility to American imperialism, which will always remain theGreat Satan in Iran’s eyes (as Israel remains the “cancerous tumour that must disappear from existence), Sayed Khamenei gave his speech while clutching nothing less than an assault rifle: this is exceptional and almost unprecedented, especially for such a religious authority, in a mosque and on the occasion of a speech commemorating the end of Ramadan and Eid-al-Fitr, a feast day throughout the Muslim world.


mardi 28 juillet 2015

France / Iran : La Servitude volontaire courtise la Résistance triomphante



Après des démonstrations assidues de vassalité auprès de Washington et de Tel Aviv, Fabius va s'essayer à un exercice inédit: ramper à Téhéran ce 29 juillet... en pleine Semaine de Soutien aux Hémophiles. Les hasards des calendriers... 

L'Iran, contrairement à la France, n'étant pas sous Occupation ni sous tutelle de Big Brother (qu'il s'agisse du gouvernement, des médias ou du peuple), personne au sein de la République Islamique n'a oublié le sang contaminé du sieur Fabius (300 victimes iraniennes, pour 4000 françaises), ni sa servilité pro-israélienne durant les négociations sur le dossier nucléaire, ni son soutien ouvert au terrorisme en Syrie contre le digne Président Bachar al-Assad au sujet duquel il a osé déclaré qu'il « ne mérite pas d’être sur la terre » les annales internationales de la diplomatie n'avaient jamais rien vu de tel. Et les médias et réseaux sociaux iraniens en parlent abondamment, indignés de la venue d'un ennemi déclaré.

Abd-al-Malik al-Houthi : La barbarie saoudienne l'identifie à Israël et rapproche le Yémen de la Palestine




Discours d’Abd-al-Malik al-Houthi, chef de la Résistance yéménite, le 10 juillet 2015, à l’occasion de la Journée Internationale d’Al-Quds (Jérusalem), et le premier jour de la « trêve » de fin de Ramadan décrétée par l’ONU




(Vidéo non sous-titrée)




 
Transcription :


Je recherche refuge auprès de Dieu contre Satan le maudit.

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

Louange à Dieu, Seigneur des Mondes, et j’atteste qu’il n’y a d’autre Dieu que Dieu l’Unique, le Souverain, le Vrai, l’Evident, et j’atteste que notre Maître Muhammad est Son serviteur et Son messager, le Sceau des Prophètes, que les Bénédictions et les Salutations de Dieu soient sur lui et sur sa famille, les bons, les purs, et que Dieu agrée ses compagnons choisis et fidèles.

Cher peuple yéménite, mes frères et mes sœurs, que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Ses bénédictions, et que la paix et les salutations soient sur le peuple palestinien opprimé.

En ce jour grandiose et béni, notre noble peuple yéménite célèbre, avec tous les hommes libres et dignes de ce monde, cette occasion chérie et capitale, la Journée Internationale d’Al-Quds (Jérusalem). Aujourd’hui, notre peuple yéménite s’empresse de célébrer cette occasion très importante pour lui et pour tous les hommes libres et dignes de ce monde malgré la gravité de sa situation du fait de l’agression impitoyable que mènent contre lui les forces du mal, du crime et de la tyrannie, la Trinité du Mal incarnée par les Etats-Unis, le régime saoudien et Israël. Malgré la cruauté des conditions dans lesquelles vit ce peuple, malgré l’horreur des événements et l’ampleur de la tragédie, malgré toute cette agression et tout ce qu’elle contient en fait de tyrannie, d’arrogance, de voracité et d’oppression, notre grand peuple yéménite n’a pas oublié sa cause majeure, principale et fondatrice, à savoir la cause palestinienne. Au contraire, cette agression, derrière laquelle se tient Israël, et à la tête de laquelle se trouvent les Etats-Unis, et qu’exécute le régime saoudien criminel, la corne du diable, a augmenté l’attachement et l’adhésion de notre grand peuple yéménite à cette cause, ainsi que son engagement et sa certitude en cette cause à l’égard de laquelle il a pleinement conscience de sa responsabilité, de même qu’il a conscience de son importance et de tout ce qu’elle représente. La Palestine, dans tout ce qu’elle représente pour notre peuple, ce qu’elle renferme en fait de lieux saints de l’Islam, son peuple musulman qui est une partie intégrante de cette Communauté (islamique), et son territoire arabe et islamique qui est une partie fondamentale des territoires arabes, des territoires de l’Islam.

Et c’est pourquoi notre peuple yéménite, qui a également pris conscience du fait qu’Israël – il en avait déjà pris conscience d’une manière très profonde, mais il est aujourd’hui plus lucide encore quant au fait qu’Israël représente un danger pour toute la région, pour tous les musulmans, pour l’ensemble de l’humanité. Israël représente un danger pour la sécurité et la paix dans le monde entier. Notre peuple s’empresse de célébrer cette occasion avec un fort sentiment de responsabilité, en défense de son humanité, en défense de ses valeurs, en défense de son éthique, et il démontre par là sa haute moralité. Il porte cette grande richesse en fait de valeurs, de principes et d’éthique, dont personne ne peut le priver, quoi qu’ils s’évertuent de faire, et quels que soient la gravité des crimes et l’étendue de l’agression qu’ils perpètrent. Notre peuple yéménite, après 107 jours de cette agression qui n’a considéré aucune chose comme inviolable et s’en est pris à toutes choses dans ce pays, à l’homme dans toutes ses capacités, aux enfants, aux femmes, aux jeunes, aux personnes âgées, à toutes les nécessités de la vie et à tous les services publics. Mais notre cher peuple yéménite ne fait que gagner en lucidité et en éveil, en fermeté dans ses principes, en attachement à ses valeurs et à son éthique, et en prise de conscience de sa responsabilité.

lundi 27 juillet 2015

Qui est Vladimir Poutine ? Que veut-il ? Le Président russe s'exprime




Par Paul Craig Roberts – Le 24 juin 2015 – Source : Counterpunch


Traduit par Gabriel, relu par jj et Diane pour Le Saker Francophone
 


Préambule

Mathieu 7-15 : Gardez-vous des faux prophètes... 7-16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? 7-17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits...

Face aux tombereaux d'invectives déversés sans répit sur Poutine, il est bon de prendre un peu de recul. Paul Craig Roberts présente ici, et commente, une entrevue entre Charlie Rose, journaliste animateur de télévision à CBS, néocon notoire, fréquentant assidûment le Club de Bilderberg, donc peu enclin à la mansuétude à l'endroit de Poutine. Ce dernier fait un tour d'horizon exhaustif de tous les conflits chauds en cours, sans langue de bois. L'entrevue est longue mais vaut le détour. Écoutez ce qu'il a à dire.

Le Saker Francophone





Les mensonges à propos du président de la Russie sont devenus si grossiers, menaçant le monde d’une guerre dévastatrice, que des Américains éminents se sont regroupés pour fonder le Comité américain pour l’entente Est-Ouest. Les membres fondateurs sont : l’ancien sénateur américain Bill Bradley, Amb. Jack Matlock qui était ambassadeur américain auprès de l’Union soviétique pendant la présidence de Reagan. À ces noms s’ajoutent les membres suivants de l’administration de George HW Bush : William J. Van den Heuvel, qui était ambassadeur américain à l’ONU pendant l’administration Carter, John Pepper, qui est l’ancien président et chef de la direction de Proctor Gamble, Gilbert Doctorow qui est un homme d’affaires avec un quart de siècle d’expérience en affaires avec la Russie, et les professeurs Ellen Mickiewicz de l’Université Duke et Stephen Cohen de l’Université de Princeton et New York University.

Immigration et Capital : qui est l'ennemi des peuples ?

samedi 25 juillet 2015

Nucléaire iranien : la République Islamique persiste et signe





(Voir l’article précédent : « Le triomphe de la République Islamique »)

En annexe, traduction du discours de Sayed Khamenei suite à l'accord nucléaire


Le 18 juillet 2015, dans son premier discours consécutif à l’accord sur le nucléaire iranien conclu quatre jours auparavant, Sayed Ali Khamenei, le Guide Suprême de la Révolution Islamique, a adressé un message retentissant à l’Occident, et en particulier aux Etats-Unis et à Israël, démentant la propagande qui transforme une victoire éclatante de l’Iran en victoire de la diplomatie occidentale. Et afin de mieux souligner la détermination de la République Islamique d'Iran et son hostilité fondamentale à l'impérialisme américain, qui restera toujours pour elle le « Grand Satan » (de même qu’Israël restera la « tumeur cancéreuse qui doit disparaître de l’existence »), Sayed Khamenei a prononcé son discours en tenant à la main rien moins qu’un fusil d’assaut : c’est là un fait exceptionnel et presque sans précédent, surtout pour une telle autorité religieuse, dans une mosquée et à l’occasion du discours commémorant la fin du mois de Ramadan et l’Aïd-al-Fitr, un jour de fête dans tout le monde musulman. 



mercredi 22 juillet 2015

Statement of Palestinian groups and individuals in the occupied homeland, refugee camps and the diaspora about the global war on Syria



We are Palestinians and Palestinian organizations that declare our solidarity with the Syrian people in their historic struggle for survival, now in its fifth year.  We are in a unique position to understand and appreciate the challenges facing our Syrian brothers and sisters, because we face the same challenges.

We understand what it means to have our lands and our property taken by foreign usurpers. We understand what it means for millions of our people to be driven out of their homes and to be unable to return.  We understand what it means for our interests and our national rights to become the plaything of the most powerful nations on earth.  We understand what it means to suffer and die in defense of our sovereignty and human rights.

mardi 21 juillet 2015

Yemen: A Voice in the Wilderness (A Moving Testimony about Saudi Barbarity)



by Vanessa Beeley / July 11th, 2015

Source: http://dissidentvoice.org/2015/07/yemen-a-voice-in-the-wilderness/
 

mother and child
Yemeni people are not bad people, they are good people.  They want to be respected, they want their sovereignty to be respected.  We did not wage a war, a war was brought upon us.  Our issue was an internal one and it would have been sorted out internally.

— Hanan al-Harazi

Yémen : Une Voix dans le Désert (Témoignage poignant sur la barbarie saoudienne)


Par Vanessa Beeley

Source : https://thewallwillfall.wordpress.com/2015/07/11/yemen-une-voix-dans-le-desert/




mother and child

“Le peuple yéménite n’est pas un mauvais peuple, ce sont de bonnes personnes. Ils veulent être respectés, ils veulent que leur souveraineté soit respectée. Nous ne menons aucune guerre, une guerre a été déclarée contre nous. Notre conflit était interne et il aurait du être réglé en interne”

Yémen : Une Voix Dans Le Désert

dimanche 19 juillet 2015

Iran nuclear deal: the Triumph of the Islamic Republic



And why Israel has reason to worry


Translated from French by Jenny Bright
 Résultat de recherche d'images pour "ayatollah-ali-khamenei-p.jpg"

While the whole world – with the exception of Israel and Saudi Arabia – celebrates a ‘victory for international diplomacy’ that should end decades of sanctions and repel the risk of international war in the region, certain truths should be recalled about the real motives of the US administration in Iran and Tehran’s foreign policy.

The Vienna agreement concluded July 14th, 2015 between Iran and the “P5 + 1” (the five members of the UN Security Council – China, USA, France, UK, Russia – plus Germany) concluded 12 years of negotiations on the Iranian nuclear issue. Initiated in 2003 by the Bush administration, the very year of the invasion of Iraq, the accusations that Iran has a secret military nuclear program and aspires to obtain the atomic bomb were as unfounded as those that were brought against the alleged weapons of mass destruction in Iraq. These allegations, which all data and all international observers proved to be false, only served as a pretext for the aggression that was to be the last act of the project for a New Middle East redesigned according to the desiderata of Washington. A Middle East in which there would be no room for any state or any force that could represent a danger to US hegemony and their control of resources and strategic areas of the region.

Résultat de recherche d'images pour "4FE34850.jpg"

vendredi 17 juillet 2015

Accord sur le nucléaire iranien : le triomphe de la République Islamique




Et pourquoi Israël a raison de s’inquiéter


Par Sayed Hasan | 17 juillet 2015




Tandis que le monde entier – à l’exception d’Israël et de l’Arabie Saoudite – célèbre une « victoire de la diplomatie internationale » qui doit mettre fin à plusieurs décennies de sanctions et repousser le risque d’une guerre internationale dans la région, il convient de rappeler certaines vérités sur les véritables motivations de l’administration américaine en Iran et sur la politique extérieure de Téhéran.


L’accord de Vienne conclu le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les « P5 + 1 » (les 5 membres du Conseil de Sécurité de l’ONU – Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie – plus l’Allemagne) conclut 12 ans de négociations sur le dossier nucléaire iranien. Initiées en 2003 par l’administration Bush, l’année même de l’invasion de l’Irak, les accusations selon lesquelles l’Iran aurait un programme nucléaire militaire clandestin et aspirerait à obtenir la bombe atomique étaient tout aussi infondées que celles qui furent portées contre les prétendues armes de destruction massive de l’Irak. Ces allégations, démenties par toutes les données et par tous les observateurs internationaux, servaient seulement de prétexte à une agression qui devait constituer le dernier acte du projet de Nouveau Moyen-Orient redessiné selon les desideratas de Washington. Un Moyen-Orient dans lequel il n’y aurait de place pour aucun Etat et aucune force qui puisse représenter un danger pour l’hégémonie américaine et son contrôle des ressources et des axes stratégiques de la région. 


jeudi 16 juillet 2015

Yanis Varoufakis on Greek Crisis


Source : http://www.informationclearinghouse.info/article42368.htm


Audio - Presented by Phillip Adam - ABC Australia

What does the near future hold for Greece, its Prime Minister and the former Finance Minister?
Former Greek finance minister Yanis Varoufakis gives his first post-resignation interview

Posted July 14, 2015
 
Interview Transcript

Phillip Adams: …”have to look at Greece where there may (not) be much to eat of any sort.

A week ago a group of very high profile progressive economists, Stiglitz et al wrote an open letter to German Chancellor Angela Merkel saying ‘right now the Greek government is being asked to put a gun to its head and pull the trigger’ and the past week hasn’t changed that scenario. Greece went very close to pulling that trigger when it went to Brussels with a suite of suggestions that many saw as capitulation and a betrayal of the previous weeks no vote in the referendum, but as we’ve heard the third bailout deal has been struck to keep Greece within the Euro zone and already the labour minister has denounced the terms and reported that the conditions are so tough, so rough that it poses a perhaps an impossible political task for the Prime Minister. Former Finance Minister, our old friend Yanis Varoufakis joins me now for his first, his first post resignation interview. Now I’ve gotta ask you this Yanis, did you jump or were you pushed?”

mercredi 15 juillet 2015

Grèce : Premières réflexions de Yanis Varoufakis après la déclaration du Sommet européen


Source : http://yanisvaroufakis.eu/2015/07/14/on-the-euro-summits-statement-on-greece-first-thoughts/#more-9121

Traduction : Fausto Giudice pour Tlaxcala, le Réseau international des traducteurs pour la diversité linguistique (http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15259)



Dans les heures et  jours qui viennent, je siègerai au Parlement pour examiner les applications législatives de l'accord récent du Sommet européen sur la Grèce. Je suis également impatient d'entendre de vive voix mes camarades Alexis Tsipras et Euclides Tsakalotos, qui en ont vu de toutes les couleurs ces derniers jours. Jusque-là, je vais réserver mon jugement concernant la législation à venir. En attendant, voici quelques premières réflexions impressionnistes soulevées par cet accord.


http://tlaxcala-int.org/upload/gal_10831.jpg 
 Juillet 2015
  • Un nouveau traité de Versailles hante l'Europe - j'ai utilisé cette expression au printemps de 2010 pour décrire le premier  'sauvetage' qui se préparait à ce moment. Si cette allégorie était alors pertinente, elle l'est, malheureusement, encore davantage aujourd'hui.

Hassan Nasrallah: Israel is the ultimate terrorist, its only enemy is Iran (English Subtitles)





Speech of the Secretary General of Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, on the occasion of International Al-Quds Day (Jerusalem), the 10th of July 2015.


Translated from Arabic by Sayed Hasan

Translated from French by Jenny Bright



[ International Al-Quds Day was declared by Imam Khomeini in 1979 to express the solidarity of the Arab-Muslim world with the Palestinian people, and its radical opposition to the Zionist project. Commemorated every last Friday of the month of Ramadan, it is the opportunity for millions of Muslims, around the world, to recall that the slogan of Imam Khomeini is the slogan of all the Arab and Muslim peoples, of all of the oppressed and free people around the world, who reject any form of imperialism and colonialism, evils embodied by the Zionist entity: “Israel is a cancerous tumour that must disappear from existence”, just as French Algeria did. ]

 
“Israel is terrorism in essence, and the source of all terrorism in the region. The Arabs have sold Palestine, Al-Quds (Jerusalem) and the Palestinian people to Israel. The only hope of Palestine is the Islamic Republic of Iran, which will never recognise the Zionist entity, even if sanctions around the nuclear issue must continue. Anyone who wants to be with Palestine must be with Iran, and whoever is against Iran is against Palestine.” Sayed Hassan Nasrallah.

Interview de Yanis Varoufakis : L’Europe bafoue impitoyablement la démocratie




Transcription intégrale de la première interview de l’ancien ministre des Finances grec depuis sa démission.

Par Harry Lambert

Publication : 13 juillet, 2015 – 17h37





Extraits :

L’absence totale de scrupules démocratiques, de la part des défenseurs supposés de la démocratie en Europe. La compréhension très claire, en face, que nous étions sur la même ligne analytiquement – bien sûr, ils ne le reconnaîtront jamais à présent. [Et pourtant] d’avoir des personnages très puissants qui vous regardent dans les yeux et disent : ‘Ce que vous dites est vrai, mais nous allons vous broyer quand même.’

[...]

[Mais le Ministre des Finances allemand] Schäuble est resté cohérent jusqu’à la fin. Son point de vue était « Je ne discute pas du programme – il a été accepté par le gouvernement précédent et nous ne pouvons pas permettre à une élection de changer quoi que ce soit. Parce que nous avons des élections tout le temps, nous sommes 19 [pays], si à chaque fois qu’il y avait une élection on devait changer quelque chose, les contrats conclus entre nous ne vaudraient rien. » 
Donc à ce moment j’ai dû me lever et dire : « Eh bien, peut-être que nous devrions tout simplement arrêter de tenir des élections dans les pays endettés », et il n’y a eu aucune réponse. La seule interprétation [de leur point de vue] que je peux donner est « Oui, ce serait une bonne idée, mais ce serait difficile à faire. Donc soit vous signez sur la ligne pointillée, soit vous sortez. »

[...]

Donc ce que nous avons est un groupe inexistant qui a le pouvoir absolu de déterminer les conditions de vie des Européens. Il n’a à rendre de comptes à personne, étant donné qu’il n’a pas d’existence légale ; aucun procès-verbal n’est conservé ; et il est confidentiel. Donc aucun citoyen ne sait jamais ce qui se dit en son sein... Ce sont presque des décisions de vie et de mort, et aucun membre n’a à en répondre devant quiconque.

[...]

 
La zone euro est un endroit très inhospitalier pour les honnêtes gens.

Yanis Varoufakis looks despairingly at his computer screen during crisis talks. Photo: Getty 
Yanis Varoufakis regarde désespérément son écran
d’ordinateur au cours des pourparlers de crise. Photo : Getty

mardi 14 juillet 2015

Interview of Yanis Varoufakis: Europe mercilessly tramples on democracy


The full transcript of the former Greek Finance Minister's first interview since resigning: “Our battle to save Greece”



So at that point I had to get up and say “Well perhaps we should simply not hold elections anymore for indebted countries”, and there was no answer. The only interpretation I can give [of their view] is “Yes, that would be a good idea, but it would be difficult to do. So you either sign on the dotted line or you are out.”



Yanis Varoufakis looks despairingly at his computer screen during crisis talks. Photo: Getty 

lundi 13 juillet 2015

Hassan Nasrallah : Israël est le terrorisme absolu, son seul ennemi est l'Iran (VOSTFR)


Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le 10 juillet 2015.





La Journée Internationale d'Al-Quds a été décrétée par l'Imam Khomeini en 1979 pour exprimer la solidarité du monde arabo-musulman avec le peuple palestinien, et son opposition radicale au projet sioniste. Commémorée chaque dernier Vendredi du mois de Ramadan, elle est l'occasion pour des millions de musulmans, partout dans le monde, de rappeler que le slogan de l'Imam Khomeini est celui de l'ensemble des peuples arabo-musulmans, de tous les opprimés et de tous les hommes libres du monde entier, qui rejettent toute forme d'impérialisme et de colonialisme, maux incarnés par essence par l'entité sioniste : « Israël est une tumeur cancéreuse qui doit disparaître de l'existence », à l'exemple de l'Algérie française.




« Israël est le terrorisme par essence, et la source de tout le terrorisme dans la région. Les Arabes ont vendu la Palestine, Al-Quds et le peuple palestinien à Israël. Le seul espoir de la Palestine est la République Islamique d'Iran, qui ne reconnaitra jamais l'entité sioniste, quitte à perpétuer les sanctions autour du dossier nucléaire. Quiconque veut être avec la Palestine doit être avec l'Iran, et quiconque est contre l'Iran est contre la Palestine. » Sayed Hassan Nasrallah.


 
Traduction & sous-titres : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

dimanche 12 juillet 2015

Hassan Nasrallah : L'Algérie est menacée par l'Axe Daech-USA-Israël (VOSTFR)


Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le 10 juillet 2015.


Traduction & sous-titres : htpp://www.sayed7asan.blogspot.fr


***

Aidez Norman Finkelstein à reconstruire un hôpital à Gaza:

Français : http://normanfinkelstein.com/2015/07/11/norman-finkelstein-un-an-apres-la-destruction-de-gaza-collecte-pour-reconstruire-lhopital-al-awda/

Collecte sur https://www.byline.com/project/13


***




Transcription :

[...] Israël annonce sa satisfaction face aux guerres civiles qui ravagent toute la région, et œuvre et agit dans ce sens via ses services secrets et de différentes manières pour étendre ces guerres. Et malheureusement, un grand nombre de pays ont été touchés par ce malheur, et on voit ce qui se prépare maintenant contre l'Algérie, et malheureusement, encore une fois, sous un aspect sectaire.

A l'heure actuelle, je n'ai pas d'informations détaillées, je ne prétends pas être spécialiste de ce dossier, mais chaque fois qu'il y avait des problèmes dans certaines régions, les médias parlaient de différences ethniques, ou basées sur des considérations ethniques, à savoir entre Arabes et Amazigh (berbères). Mais j'ai vu, ces derniers jours, que certaines chaînes étrangères (occidentales) diffusées en Arabe [BBC Arabic,France 24, etc.] parlaient de lutte entre les Malékites et les Ibadites. C'est-à-dire que l'Occident veut présenter cela comme un conflit confessionnel et sectaire.

Voilà ce à quoi (l'Occident) œuvre au niveau de l'ensemble de la région. [...]



Voir la deuxième partie de ce discours : Israël est le terrorisme absolu, son seul ennemi est l'Iran (VOSTFR)